Entretien du conduit de cheminée, Locataire ou propriétaire ?

Avant de définir qui du propriétaire ou du locataire à la responsabilité d’entretenir le conduit de cheminée, il est important de lister les différents types de cheminées pouvant être installées dans votre logement.

Les différents types d’installation :

Au-delà de son aspect esthétique, la cheminée apporte un confort thermique important. Elle valorise l’intérieur et apporte su confort.

La cheminée à foyer ou insert fermé : ce type de chauffage offre une réelle inertie, la chaleur se diffuse et reste continue sur une longue période. Elle consomme moins de combustible qu’un foyer traditionnel. La majorité de la chaleur produite se réutilise pour le chauffage.

La vitre protégera d’éventuelles projections

La cheminée à foyer ouvert : ce système de cheminée assure une ambiance très chaude dans la pièce ou elle est installée, plutôt considéré comme un chauffage d’appoint, elle peut s’installer de plusieurs manières (suspendues, murale, centrale, …)

La cheminée à Gaz : Grace à ce système, vous n’aurez plus besoin de stocker du bois, par conséquent, vous n’aurez aucune poussière ou fumée liée à la combustion, elle ne dégage pas de polluants ni d’odeurs

Les différents types de poêles : à Bois, à Granulé, vous aurez la possibilité de maîtriser la température grâce à une programmation précise.

Pourquoi faire l’entretien du conduit de cheminée ?

Les objectifs d’entretien du conduit de cheminée sont nombreux :

  • Sécuriser le conduit pour éviter les incendies
  • Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone
  • Offrir un meilleur tirage
  • Réduire la consommation
  • Être indemnisé en cas d’incendie

Il est également important de noter que l’entretien du conduit de cheminée est une obligation légale, qui s’il n’est pas réalisé peut vous valoir une amende de troisième classe pouvant aller jusqu’à 450€.

À quelle fréquence faire ramoner la cheminée ?

Le code général des collectivités territoriales (Art L 2213-26) oblige le ramonage mécanique des conduits de cheminées, poêle à bois au moins une fois par an.

Mais la réglementation locale peut être plus contraignante : Le règlement sanitaire départemental ou communal peut fixer le ramonage à deux fois par an.

 

Qui est chargé de l’entretien du conduit de cheminée : le propriétaire ou le locataire ?

La règle est très simple : c’est l’utilisateur la cheminée ou le poêle qui à l’obligation de l’entretenir.

Il est important de rajouter que même non utilisé, le conduit de cheminée doit être entretenue.

Si le propriétaire, ou gestionnaire locatif fait effectuer le ramonage, il facture les frais au locataire en charge.

Quel est le coût d’un ramonage ?

 

En moyenne un ramonage coûte entre 50 et 90 € (frais de déplacement inclus)

À l’issue de l’intervention le professionnel vous remettra un certificat de ramonage qui garantit que votre conduit a été ramoné correctement.

Ce certificat est à faire suivre à votre bailleur, ou votre gestionnaire locatif et à votre assurance habitation.